index
tourisme-aerien-la-reunion.html
durant 5mn, voir et entendre l'effet "poubelle sonore" qui touche CILAOS.
durant 50 mn, ÉCOUTER un beau concert d'hélicoptère
horaires "Cilaos infréquentable"

Audio,

Vidéos
,



ANALYSES TEMPS-FRÉQUENCE + ENREGISTREMENTS SONORES DE TRÈS LONGUE DURÉE.
Bilan des analyses temps fréquence: Cilaos infréquentable trop de temps, trop souvent...

liste des ANALYSES,
tableau de répartition temporelle des mesures.
bilan: tranche horaire "Cilaos infréquentable".
Astuce pour écouter ce qui correspond à l'analyse (quand le mp3 est fourni)
Comment lire ces images? Quel matériel? Les avantages
.

Moment choisi: le 9 mars 2017: on est en saison creuse, le volcan est éteint, la méto est plutôt capricieuse, c'est une des périodes les plus calmes de l'année....
et pourtant, cette année,  plus de 4 heure de la matinée est perturbée par des survols touristiques bruyants.
0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24h
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|
---------------------------------------------====-----------------------------------------------------------------------
-                                             ||                                                                       -
-                                            \||/                                                                      -
-                                             \/
----------------------------et voici...le plus beau concert d'hélicoptères

Le passage de la nuit au jour, les grillons, les coqs, les moineaux, les oiseaux... et les MOUCHES!!!
Combien passe t'il d'hélicos et d'avions en une matinée?. Ça fait du bruit? longtemps? Quand?
Quel ressenti noté chaque jour?
Qu'en disent les touristes rencontrés au calme, l'après midi?

  Il y a une solution pour se passer de cette nuisance: utiliser les drones + cinéma pour faire "visiter" de tels sites, et faire les baptèmes de l'air ailleurs que dans une caisse de résonnance habitée et fréquentée.

"Analyse temps fréquence": Le principe (explication), les avantages majeurs.


Liens vers les mesures


Répartition horaire des analyses de grande durée.
bilan: tranche horaire "Cilaos infréquentable".
code couleur

-21.1, 55.4 LG78RU66AU88
2017-02-12 analyse 13 survols en 67 minutes dont 5 hélicos (durant les 67mn incluses dans l'analyse).




2017-02-17 Analyse temps fréquence 24  hélicos + 3 signature avions




2017-02-18_0730 analyse temps couvert calme 4 passage d'hélicoptère 2 avions et 2 ulm en 1h30

2017-02-21_ analyse   0720-a-1042  33 survols 29 hélicos 3 ulm et 1 avion, soit 10 par heure durant les 3h22 de mesure, et il y en avait avant et encore beaucoup après!




2017-02-23, analyse  6h32 à 10h43  30 survols, auquel s'ajoute ensuite plusieurs survols d'hélicoptères jusqu'à midi, et 3 survols particulièrement sonore et prolongés d'ULM.




2017-02-24 analyse   07h à 11h5025 survols 20 hélicos et 5 ulm



2017-02-25, analyse  7h  à 10h30   23 survols 19 hélicos et 4 ULM



2017-02-26 analyse,06h49 à 10h11   24 survols 20 hélicos + 4 avions dont 3 très sonores + 1 hélico plus tard




2017-02-27,analyse  5h45 à 11h10,  25 survols 19 hélicos + 6 ulm de 7h05 à 11h08. Noter l'ulm aussi bruyant que les hélicos à 7h22. Jour noté rouge à cause des passages très bruyants de cet ulm, et de l'étalement temporel du aux 5 autres ulm, et aussi le survol du Rond de Bras Rouge à 11h. La matinée est bouffée, car après 10h le bruit pas fort mais envahissant en durée empêche l'accès au calme de la nature.

le dernier hélico vers 11h (le dernier) est un alouette 3, il a fait deux signatures étalées sur 10mn (en nuisance sonore il a fait le triple de durée) du fait de la traversée de Cilaos sens sud vers nord, tour du rond de Bras Rouge (infraction zone pétrels), puis sortie du rond de Bras Rouge par la crête des salazes.



2017-08-28 analyse 06h5 à  11h07   22 survols,16 hélicos + 6 ulm de 6h00 à 10h15



2017-03-01 Analyse temps fréquence 31 survols entre 6h40 et 11h, puis encore des survols non enregistrés




2017-03-02-analyse 05h00 à 11h47   25 survols, 22 hélicos + 3 ULM de 6h45 à 10h30 , quelques groupements il ya eu en réalité plus d'hélicoptères et plus d'ULM, certaines signatures se sont chevauchées...
+ observation hélicoptère de type robinson très impactant de  14h00 à 14h12 et de nouveau quelques minutes après 14h20, arrêt total des oiseaux sauf merle Maurice.
à 15h00, les oiseaux endémiques ne se manifestaient pas encore.



2017-03-03-analyse 04h03-10h47, 16 survols, 12 hélicos + 4 survols distincts ulm-avion de 7h25 à 10h30



2017-03-05 analyse 05h27-10h31, 11 survols, 10 hélicos + 2 survols avions.
 2 avions (5h55, 6h37 avant 7h00 dimanche!)
8 hélicos de 7h21 à 7h41 (20 minutes) +2 entre 8h30 et 8h45)
hélico extrêmement bruyant: celui de 7h37)
Ça été globalement calme, mis à part une attaque aérienne (8 hélicos relativements groupés durant 20 minute). C'est très dérangeant pour les lève tout qui vont randonner qui tombent sur ces 20mn, mais ça n'a pas plus duré et fut une seule fois,  un hélico a fait un bruit violent (7h37). Météo plutôt mauvaise (vent)



2017-03-06 analyse 03h31 11h00  8 survols, 7 hélicoptères+ 1 avion



2017-03-07 analyse 05h49 10h00  8 survols, 4 hélicoptères dont 1 impact triple+ 2 avions +1ulm +1 autogyre (impact triple), 2 survols valent 6: équivalence avec impact de 12 survols normaux.

7h13Hélico normal 7h34Avion, très fort  7h46Hélico normal, 7h49Hélico normal, 8h18ULM, fort comme hélico,  8h34Avion, très fort 9h35-9h41 hélico, nuisance maximale 360° (nuisance triple) 09h41-9h50 autogyre lointain (nuisance triple = durée de l'ordre de 10mn au lieu de 3)
8 survols dont 4 à forte nuisances  (2 avions bruyants, 1 hélicoptères pratiquant un tour complet, et 1 autogyre.
les deux derniers passages (hélicoptère tour complet + autogyre) ont provoqué plus d'un quart d'heure de bruit continu.



2017-03-08_analyse 9 survols dont 7 hélicoptères de type B4 1 hélicoptère de type écureuil et 1 avion. noter aussi l'avion de ligne de 11h. Peu de passages mais des niveaux de bruit extrêmes à cause de l'usage d'hélicoptères EC 130 B4 en excès de vitesse horizontale ou en descente nez pointé sur la ville.





2017-03-09 analyse de 3h26 à 10h42 journée marquée par un bruit intense en absolu (à la limite de saturation).
32 survols distincts dont 30 hélicos séparés et 2 avions. journée marquée par un bruit intense en absolu (à la limite de saturation micro) 32 survols distincts, au moins 34 réels.



2017-03-10 analyse  de 3h12 à 18h38 période perturbée 06h47 à 09h41 19 survols, 17 hélicos + 2 avions-ulm,  dont 8 fois un B4 7 fois un écureuil 1 avion + 1 hélico



2017-03-11 analyse ,de 5h18 à 12h00, période perturbée 6h58 à 11h05, 26 survols, 22 hélicos + avions ulm,  niveaux sonores élevés.


2017-03-12 analyse 03h09 à 11h08, de 07h14 à 10h04 17 survols dont 14 hélicos (8 fois un B4 7 fois un Écureuil), + 1 avion + 1 ulm
Arrêt sauterelles la veille 21h33 (il a fait plus , 15° la nuit au lieu de 17.5 les nuits d'avant)
Arrêt grillons 1 5h36
arrêt grillons 2 et début moineaux 06h01 (un peu plus tard que d'habitude: il faisait plus frais)
Dans la forêt, 22° au lieu de 25 les jours précédents.
2017-03-13 analyse,05h11 08h46 calme, pluie.



2017-03-14 analyse+ 2 vidéos:  12 survols en plus de 5 à 8 non enregistrés entre 8h20 et 8h48 = environ 20 survols de 8h20 à 11h13. Ce matin survols depuis 8h20 malgré une météo défavorable qui aurait du nous permettre de profiter du calme: il y a en effet des lenticulaires sur le grand Bénare, et des vents croisés.
On voit l'hélicoptère (visible en HD uniquement: c'est un point) qui semble faire du surplace et met un bon moment à franchir les salazes: il se trouve vent contraire dans une descendance. Il y a un beau concert de rotofils car l'herbe pousse.
La raie spectrale très précise à 700Hz est un aspirateur de poussière: un voisin éloigné fait le ménage vers 11h00 du matin.



2017-03-15 analyse 04h04 11h26, de 7h25 à 10h15: 32 survols, dont 19 hélicoptères + 13 avions-ulm



2017-03-16-analyse



Pollution sonore locale par fréquence fixe continue
200Hz, 337Hz, 504Hz, 521Hz, et 839Hz (autre observation, le 10 mars). 2 passages d'hélicoptère mais pluie forte, hors analyse.


2017-03-17 analyse,06h48 11h15,   38 survols dont 33 hélicoptères et 5 ULM, concentrés sur 6h48 à 11h,  plus 4 hélicoptères hors enregistrement, à 11h20, un passage équivalent en nuisance à 5 passages normaux d'un Robinson entre 15h et 15h10, plus la gendarmerie de nuit à 19h20 puis 20h10 (ça c'est très rare).



2017-03-18 analyse 03h15 11h02, 07h26 à 10h45 30 survols dont 23 hélicos et 7 avions. Les hélicoptères les plus bruyants sont tous du modèle B4.



2017-03-19-analyse 36 survols, dont 30 hélicoptères + 5 avions ou ulm +1 hélicoptère après analyse.
09h14 9h18 vidéo



2017-03-20-analyse 03h24 à 11h20 26 survols 18 hélicos + 8 avions ou ulm de 7h06 à 11h13
calme de 9h40 à 10h30 non exploitable puisque ça a reccomencé avec des répétitions rapprochés.
Les hélicoptères de type B4 ont été les plus bruyants.
0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24

====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|




2017-03-21-analyse -04h37 11h43 29 survols  21 hélicos 8 ulm 06h14 10h35 + hélico isolé 12h20
premier hélico 6h14 de type écureuil
dernier hélico 12h20 de type robinson
0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|





2017-03-22-analyse 05h42 12h05 24 survols 19 hélicos 5 ulm 6h40 à 11h35 plus un aller retour mafate Cilaos vers 12h15 plus un survol en infraction pétrels par survol de 17h08 (c'est donc plus tard que 2h avant coucher de soleil (un B4) soit 22 hélicos + 5 ulm en tout =27 survols.

0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24 nuit
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|
-------------------------------------------------------------------------------------^infraction------------------------
----------------------------------------------------------------------------------/tout survol interdit



2017-03-23-analyse 04h11 11h15    20 survols dont 19 hélicos et 1 avion 6h56 10h39   +1 hélicoptère en infraction zone pétrel à 18h25 (AS350 jaune et noir)

0---1----2----3----4----5--/-6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18--/19---20---21---22---22---24 nuit
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|
-------------------------------------------------------------------------------------------^infraction------------------------
----------------------------------------------------------------------------------/tout survol interdit





2017-03-24-analyse 32 survols dont 28 hélicos 4 avions dont 2 très bruyants (10h55 et 11h22) 07h09 à 11h44 occupés
mp3 08h21 à 11h44
gaspillage de la tranche horaire 09h50 à 11h57 pour 9 passages "retardataires" moins grande fréquence mais plus bruyants

0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|


2017-03-25-analyse
04h12 11h16  32 survols dont 23 hélicos + 9 avions-ulm
de 07h26 à 10h22  soit 2h56 d'occupation et 11 survols/heure
0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|





2017-03-26-analyse 33 survols dont 25 hélicos et 8 ULM. l'autogyre et le robinson sont comptés comme des hélicoptères et non des ULM car ils font autant de nuisances.
ajouté au comptage automatique l'hélico écureuil de 11h30 + survol de 12h = +2

0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|



2017-03-27-analyse 05h51 12h48    23 survols 18 hélicos + 5 ulm 3h52 occupés (3.8 heure) de 06h58 à 10h50
audio/2017-03-27_123706.wav chant du merle Maurice, coqs, grillons, radio du voisin, circulation routière.
0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|



2017-03-28-analyse 06h50 14h15    21 survols,14 hélicos "normaux" plus autogyre-ou-robinson 2 fois 09h35 11h50 +6 ulm-avion = 21 survols, tranche horaire perturbée 07h05 11h55, soit 4,0 heures
Le passage de ou des aéronefs vers 11h50 comptent comme 3 passages d'hélicos normaux et c'est  le plus gênant de tous car prolonge la durée de matinée occupé jusqu'à quasi midi. Nuisance équivalente donc à 24 survols pour ce jour.
0---1----2----3----4----5----6----7----8----9---10---11---12---13---14---15---16---17---18---19---20---21---22---22---24
====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|====|



bilan: tranche horaire "Cilaos infréquentable".



Archives 2014
-21.1, 55.4
LG78RW67PL72


201404260842.mp3 189Mo 16 hélicos et 4 avions analyse et extrait 7h45 samedi 26 avril 2014,
201403290827.mp3 123Mo Enregistrement commencé vers 7h00, terminé 8h27, analyse, Enregistrement 10 passages, 1h
201410110928.mp3  291 Mo (analyse) 25 hélicos en 2h20 soit 11 par heure. (les passages continuent après la fin de l'enregistrement pour plus de 30 ce jour là)
20141012 > 8 passages/h sur 1h20 puis 9 passages par heure sur 1h10 en 2 sonogrammes
20141013 > 28 passages d'Hélicos et 4 avions sur 3 sonogrammes, entre 6h40 et 10h30 soit 9 passages/heure, signalement-Hélico très bruyant vers 11h à Palmiste-Rouge.
20141014 > 7.3 passages/heure, 13 Hélicos de 6h20 à 9h32 et 9 avions-Ulm avec mise en évidence de l'effet déclencheur du premier Hélico (les gens font du Bruit de plus bonne heure, ici dès 6h20, au lieu de démarrer vers 7h15, ce qui retire une heure de calme le matin.
20141015 > Vent fort et turbulences, passages se prolongeant l'après-midi.
20141016 > ULM remarquablement gêneurs vers 7h00 : sifflement 500 et 700Hz pour un modèle: ce sifflement s'est avéré être une défaillance, ces deux appareils se sont crashé et depuis on ne l'entend plus, ou presque pas sur les ULM restants. Aujourd'hui moins de turbulences qu'hier.
20141021 > De 6h50 à 9h20 > 29 Hélicos = 11 avions ou ULM = 40 passages en moins de 3 heures (mais il y'en a eu encore une dizaine environ ensuite


EXPLICATIONS
Matériel


Principe: visualiser le paysage acoustique en 3 Dimensions.
La visualisation en 3D DU PAYSAGE SONORE.
1: x-(gauche droite)->temps,
2: y (basèhaut)->fréquence,
3: z-(couleur)->intensité:
audio/2017-0212_07h20a08h30
Axe x: fréquence: de haut en bas de la piste (il yen a 2 car c'est stéréo): la fréquence: en bas c'est les vibrations, en haut les aigüs
Axe y:Temps: de gauche à droite, temps depuis le début de l'enregistrement. Pour connaître l'heure, ajoutez ce temps inscrit en bas à l'heure de début de fichier (la fonction sexadécimale d'une calculatrice aide à cela).
Axe z, codé couleur: Intensité: allant du bleu nuit (silence) au jaune (bruit intense).
Ce qui ressort en jaune s'entend jusqu'à l'intérieur des maisons portes fermés
Ce qui est violet à rouge s'entend nettement dehors dans la nature et généralement couvre le murmure constitué de tous les sons naturels qui ne sont fort que si il s'agit d'anmimaux très proches..


Cela sert à appréhender par une image accessible d'un seul coup d'oeil l'évolution du paysage acoustique durant une partie de la journée, durant quelque heures. Il est ainsi facile de tenir compte de "l'ambiance" sonore et de compter les survols perturbant le paysage sonore d'un lieu.. Ou de mesurer la détresse d'un chien..sans même avoir à l'écouter, ce qui est particulièrement salutaire quand le sujet d'étude est une nuisance sonore!!!
 
2017-01-03_0503-extrait.jpg
Une telle image permet de tout de suite voir sur 3h22 de durée:
Qu'est ce qui s'entend même chez soi porte fermées?
Quand chantent les coqs?
Quand s'arrête les grillons?
Quand commencent les moineaux?
Quand chante le Merle Maurice?
Quand chauffe t'on les moteurs diesel avant de partir?
Quand passent les hélicos?

Et avec un peu plus d'examen poussé...
Quel modèle d'hélicoptère, avion, ULM, quelle façon de piloter?
Et même dans certains cas:
Quel élévation par rapport à l'horizon? (si micro à une hauteur connue d'un sol dur, étude du "moirage"),
Quelle vitesse et quelle altitude? (connaissant l'élévation, par la mesure de l'effet doopler)
Ce système, utilisé en corrélation avec de 3 enregistreurs et d'autres outils informatiques peut aller jusqu'à permettre de recréer en 3D la structure d'un éclair d'orage...

C'est un moyen de contrôle qui, doublé à une observation visuelle et écoute de détrompage peut être très puissant, à la fois pour observer ce qui se passe dans la faune, mais aussi pour relever les infractions en espace naturel sensible.
Etc.


UN MOYEN RADICAL DE "VOIR" CE QUI SE PASSE...

Les analyses temps fréquences repondent aux besoins suivants.
- La nuisance sonore est trop "pénible" à observer, pour être écoutée, pour compter, pour observer ce qui se passe et en tenir compte.
- La nuisance sonore a pour paramètres principaux son étallement temporel et sa répétition..
- Le besoin réel d'informer des spécialistes et des responsables d'une situation globale sans que ce soit "subjectif".
- Une foule d'autre informations sont à acquérir (émergence acoustique, impact des autres bruits urbains).

Cette "étude" a été motivée par la nécessiter d'informer en minimisant l'interprétation subjective sur la présence quotidienne d'une nuisance sonore globale: le survol touristique par hélicoptère ulm et avions menaçant de "bouffer" toute la matinée.

Il suffit de poser son enregistreur quand le coq a chanté (réveil) et d'aller se re-coucher porte fermé et bouchons dans les oreilles... et voir plus tard à l'écran ce qui s'est passé dehors, sans  même avoir eu à l'entendre.. L'analyse temps fréquence révèle bien la structure d'une ambiance sonore, le "paysage": il ne s'agit pas de seulement mesurer un niveau sonore qui de toute façon est très relatif. La structure du paysage varie peu qu'on l'entende fortement ou moins fortement, ce qui compte, c'est son "rapport de force" par rapport au paysage acoustique et "l'encombrement" que représente une nuisance sonore dans un paysage.
C'est clair, ici à Cilaos: le bruit le plus énorme tant en fréquence, qu'en durée, qu'en intensité est bien celui du au tourisme aérien. Les autres bruits envahissants sont locaaux (ça peut être le voisin avec un engin de jardin): seul le bruit aérien est global, au niveau d'un bruit "industriel" qui écrase carrément le murmure de la nature et même l'ambiance de la vie d'un village toute une partie de la matinée et PARTOUT....

Une donnée annexe finalement très secondaire: c'est les décibels! Car ce qui constitue un paysage sonore, c'est tout d'abord sa structure fréquence-temporelle... Caractériser une nuisance sonore en décibels est comme caractériser ce qui trouble un paysage visuel en "LUX" (mesure d'intensité lumineuse).

les DB sont ici tout de même estimés; le zoomH4N est réglé à "92" toujours sur la même valeur: d'un jour à l'autre on remarquera ainsi des différence d'intensité sonore: il faut savoir pour ce dossier que ce qui est jaune à l'écran s'entend jusqu'à l'intérieur dans une maison pourvue de double vitrages et dont le toit a été refait (pour le son), certains hélicoptères se perçoivent même encore avec une réduction d'audition supplémentaire (fermé et avec mousse expansive dans les oreilles, c'est alors pas au point de troubler le sommeil, mais ça s'entend encore en y faisant attention: en clair, pour dormir encore alors que passent les hélicoptères ou certains avions, vers 6h du matin parfois, être fermé chez soi ne suffit pas, il faut se boucher les oreilles.).

Cela veut dire que pour les personnes sensibles au bruit, c'est pas seulement gênant en extérieur mais dans les maisons (les gens sont souvent moins sensibles mais vivent en contrepartie dans des maisons rarement insonorisée), tout cela s'entend même un millieu urbain et a aussi une incidence sur les enfants en bas âge.

Comparaison avec bruit de véhicules: les hélicoptères sont plus forts que les véhicules: l'impact d'un passage d'hélicoptère correspond généralement à l'impact du passage d'une file de 30 voitures sans pots d'échappement, ou d'une horde de motards:
L'impact du tourisme aérien, sur la base de 30 passages correspond au passage de 900 voitures, c'est pas énorme si on compare à l'environnement d'une route à grande circulation, mais il ne faut pas oublier que c'est partout, que en chaque coin de forêt primaire, partout dans la nature, c'est comme être à quelques dizaine de mètre d'une route où passeraient 30 fois une horde de motards avec de grosses Harley..

Combien passe t'il d'hélicos et d'avions en une matinée?.
Liens vers les mesures

Les survols bruyants d'hélicoptères et avions:
RÉPONDRE À LA QUESTION "COMBIEN DE FOIS, COMBIEN DE TEMPS?"

Réponse: en général:
En saison creuse 25 à 30 survols dont 20 hélicoptères, et ce de 7h à 11h habituellement.
En saison pleine, 40 à 60 survols, et de ce 6h à 13h habituellement.
- Le bruit des hélicoptères et des avions émerge du paysage acoustique "sans la nuisance" d'environ 35dB
- Le bruit des ULM émerge d'environ 20dB, mais parfois plus.
- L'occupation temporelle du temps où domine nettement "un bruit de moulin" dépasse largement 40% du temps total durant plus de 2h (en ne comptant que les moteurs d'origine aérienne, les seuls qui restent audibles une fois dans la nature).


Les analyses temps fréquence sont aussi le moyen aussi de repérer "les habitudes" des grillons, des moineaux, du merle Maurice, des coqs... on voit se "ranger" dans leurs canaux de communication les différentes espèces.
Il est très simple techniquement (c'est une question de programmation), de mettre en fonctionnement des "webcam" acoustiques avec un ordinateur central archivant un temps les fichiers sonores (pour écouter et faire le détrompage), et publiant les images "analyse temps fréquence", dont le poids est de l'ordre de 1 millionème de celui du fichier sonore . Il serait bon d'avoir une webcam dans chaque secteur différencié du cirque de Cilaos: zone urbaine, zone naturelle à forêt secondaire, zone de forêt primaire...



Liens vers les mesures.
Matériel.
Enregistreur ZOOM H4N + en prévision un SONY HDR MV1

Logiciel Adobe-audition.
Format fichier 16 bits 44.1KHz stéréo, durée maximum 3h22'18" pour 2Go
Cette durée de temps dépassée, un deuxième fichier est crée. Avec des bonnes piles on atteint donc 6h44 en 2 fichiers, mais il est prudent de stopper avant l'enregistrement, car une coupure de courant empêche de récupérer le deuxième fichier.

Souhait d'évolution:
Que l'on automatise cela.
Les images pourraient être produites et archivées "à la manière d'une webcam", ce qu'on suivrait serait simplement "la météo du paysage sonore"!

Liens vers les mesures
Combien passe t'il d'hélicos et d'avions en une matinée?.

ATTENTION, les avions font peu de fréquences: ils paraissent moins envahissants que les hélicos et parfois il faut écouter pour s'assurer que ce n'a pas été une voiture dont on réglait le moteur, c'est le cas seulement sur l'aspect fréquence. Il faut pour juger de l'intensité sonore, examiner la couleur des raies de la signature, et simplement la repérer: si elle se voit nettement, elle a largement dominée l'ambiance sonore.

Ce qui saute aux yeux: les signatures du tourisme aérien, recconaissables par l'effet doopler (les "traits" formant ces signatures penchent vers la droite), couvrent nettement le paysage acoustique pourtant enregistré en zone habitée où il ya des travaux, des voitures...
L'échelle de visualisation étant sur quelques heures d'un coup, les autres bruits sont à peine visibles: ils ne durent en effet que peu de temps, alors que visiblement les bruit d'origine aériennes occuppent beaucoup de temps, c'est là l'aspect principal de la nuisance sonore: sa durée cumulée! Ce qui se voit s'entent nettement quand on est dehors.
Les bruits qui atteignent la couleur jaune-orange sont nettement audibles sans effort d'attention fermé à l'intérieur d'un logement équipé de double vitrages assymétriques, dont les murs et le toit ont été doublés de placo platre plus laine de roche.
Les bruits qui atteignent la couleur jaune-blanc sont audibles à l'intérieur, fermé, et avec de la mousse expansive dans les oreilles.

L'émergence des bruits d'origine aérienne est de l'ordre de 20 dB à 40dB, en moyenne 30dB. C'est tout simplement le bruit le plus fort et le plus envahissant de cette période de la journée. Si ce bruit provenait d'une entreprise ou d'un voisin, il serait illégal selon le code de la santé publique: il dépasse en effet l'émergence autorisée, la répétition et le temps pour lesquels on pourrait se plaindre d'un bruit intrusif entrant dans son espace de vie intime, repété, durable, et audible "sans effort d'attention".

À l'extrême, sans ces mesures, l'inconcevable de cette situation a fait déclarer que cela ne pouvait être que le résultat d'un délire psychotique.
"Vous avez un amour exagéré de la nature et des hallucinations auditives".
Combien passe t'il d'hélicos et d'avions en une matinée?.

Aussi, il suffit de cumuler des enregistrements, pour révéler ce qui est trop incroyable pour être admis comme une réalité possible en cas de récit.
- c'est bien tous les jours ou presque.
- c'est bien répété plusieurs dizaines de fois.
Et c'est bien dans le cirque de CILAOS, c'est bien dans ces lieux, qui selon Nassimah Dindar (une personalité politique responsable en haut lieu du tourisme), "évoquent la vie protégée, loin de bruit et la fureur du monde moderne".

La phrase de Nassimah Dindar reste vraie pour l'après midi, dans la forêt, il reste encore possible de "prendre du bon", mais il ne faut pas y être le matin, sinon il faut passer la matinée dans une habitation isolée, dans un "bunker"..

Si on est sensible au bruit, il faut renoncer à l'extérieur le matin, renoncer au soleil, il faut beaucoup de moyens financiers pour isoler suffisément sa maison pour ne pas y être dérangé des dizaines de fois à l'intérieur (pour entendre que l'eau bout, pour écouter le son d'une radio sans la mettre fort, pour parler d'une pièce à l'autre à voix normale, pour lire, dessiner, travailler).

Il faut vivre enfermé "le temps que ça passe", et le problème, c'est que de 2h moyenne de durée, (7h à 9h), l'augmentation du tourisme aérien bouffe maintenant la matinée jusqu'à 11h voir 12h soit 5 à 6h de temps au lieu de 2.

Avec une telle présence sonore si longtemps, l'environnement urbain est modifié car le voisinage tend à couvrir le bruit par plus de bruit du fait d'une population qui vit dehors ou toutes portes ouvertes, par exemple le son des radios forcé un peu plus car la plupart des gens ne veulent pas s'enfermer pour comprendre ce qui se dit dans leur radio! Mais quand le calme revient les habitudes prises le matin perdurent une fois le calme revenu. Le bruit aérien a contribué à l'augmentation des bruits de voisinage qui eux s'étalent dans toute la journée..


index
dossier-helico


UNE TRISTE RÉALITÉ
....

ambiances sonores matinales..
Concert des Lycos.
AUDIO VIDÉO
===> état des lieux actuel <========
Combien passe t'il d'hélicos et d'avions en une matinée?

texte écrit par Jean Thevenet,